Cristophe.fr » Impeccable » C’était une erreur de jeunesse

C’était une erreur de jeunesse

C’est moi et personne d’autre qui ait bu cette bière, c’est moi et personne d’autre qui suis monté sur mon scooter, c’est moi et personne d’autre qui ait roulé trop vite et c’est moi et personne d’autre qui ait percuté l’arbre au détour d’un virage.

C’est un bien triste résumé

Voilà, ma vie est résumée en quelques mots, j’ai joué et j’ai perdu, j’ai bu et aujourd’hui, mes jambes ne fonctionnent plus pourtant, je le savais!

Mes parents m’avaient mis en garde sur les méfaits de l’alcool au volant et au guidon et je n’ai pas écouté leurs recommandations.

J’ai voulu jouer au plus fort mais j’ai eu tord de me surestimer car si j’avais été un peu plus raisonnable, j’aurai dormi chez mon copain et je ne serais pas aujourd’hui sur un fauteuil roulant.

Le verdict est sans appel

C'était une erreur de jeunesse

Je me suis réveillé à l’hôpital, de l’accident je ne me souviens de rien, quand j’ai vu mes parents pleurer, j’ai su que mon état était grave.

Ma mère est une personne très sensible mais mon père, jamais je ne l’avais vu verser une larme.

J’ai tout de suite demandé ce qui m’était arrivé et surtout pourquoi je ne sentais plus mes jambes.

En quelques secondes, ma vie d’adolescent s’est écroulée, j’ai pris conscience que plus jamais, je ne pourrais faire du scooter, plus jamais je ne pourrais jouer au foot, plus jamais je ne pourrais faire du ski, bref j’étais anéantis.

Je m’en veux terriblement

Je m’en veux terriblement car mon inconscience a bousillée ma vie mais aussi celle de mes parents, celle de ma petite sœur et celle de mes grands-parents et de tout ceux qui m’aime!

Tu veux plus de mes articles ?

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*